Également en 2019, Catherine Deneuve préside le jury du 45e Festival du cinéma américain de Deauville[172],[173]. L'année suivante, Catherine Deneuve tente une nouvelle expérience hollywoodienne avec le film noir La Cité des dangers de Robert Aldrich, avec également Burt Reynolds, mais se montre toujours désintéressée par l'éventualité d'une carrière américaine[36]. Sélectionné hors-compétition à la 67e édition du festival international du film de Berlin, le film narre l'improbable rapprochement de deux femmes que tout oppose[161]. Dans Drôle d’endroit pour une rencontre, Catherine Deneuve et Gérard Depardieu donnent simultanément – et sublimement – l’impression d’être au sommet (de leur art), tout en laissant, sur les côtés, s’installer la sensation du vide, du trou béant. L'actrice peut être considérée comme l'archétype de l'actrice de cinéma (en opposition à l'actrice de théâtre), et plus encore de la vedette — l'une des rares actrices françaises à pouvoir revendiquer ce statut. Toujours en 1970, Catherine Deneuve se voit proposer par Nadine Trintignant de jouer dans son nouveau film, Ça n'arrive qu'aux autres, inspiré par le drame qu'elle a vécu quelques mois auparavant, la mort de sa fille âgée de neuf mois[46]. En 2002 sort en salles Huit Femmes de François Ozon, l'un des films les plus populaires de la carrière de Catherine Deneuve. J'y ai adopté un ton qui était sans doute celui que demandait le scénario. Des femmes qui veulent de l'amitié, de l'amour... l'amour total », « J'ai toujours résisté à la momification. Il y a un tel manque de respect pour la fonction, au delà même de François Hollande, je trouve cela extrêmement choquant »[203]. Situé au Venezuela à l'époque contemporaine, il raconte l'histoire d'une femme qui juste après s'être mariée, trouve son époux envahissant et le quitte brusquement, avant de faire irruption dans la vie d'un parfumeur misanthrope retiré sur une île. Elle profite de l'occasion pour rendre hommage au monde agricole en dédiant son prix « à tous les agriculteurs de France »[158]. Les Demoiselles ont beaucoup contribué à nous rapprocher physiquement. Si leur liaison, débutée en 1961 et terminée en 1964, apporte une certaine notoriété à Catherine Deneuve, elle est toutefois perçue plus comme une personnalité publique que comme une actrice[12]. Avant d’avoir signé mon contrat, j'ai ainsi accepté de tourner une bande-annonce qu'il a présentée à Cannes afin d’obtenir les financements nécessaires aux effets spéciaux du film », « C'était une épreuve pour elle de se retrouver devant tout ce monde. Je redoute par-dessus tout l'indécence de la chose. En 1992, elle est l'égérie de la campagne publicitaire de la nouvelle ligne de soins d'Yves Saint Laurent (le soin précurseur de beauté). Le Sauvage, aujourd'hui considéré comme l'une des meilleures comédies du cinéma français, connaît un grand succès critique et commercial et révèle le véritable potentiel comique de l'actrice, alors mésestimé jusque-là[59]. Toutes les news de Catherine Deneuve. Il y a un tel manque de respect pour la fonction, au delà même de François Hollande, je trouve cela extrêmement choquant », « L'appel de 200 personnalités pour sauver la planète », « J'avais dit mes doutes sur le mariage en général, institution dont les hétérosexuels cherchent plutôt à s'émanciper, vu la proportion de divorces. – C’est une joie et une souffrance », « Il y a quelque chose de tellement harmonieux chez Gérard que c'était impossible de ne pas être bien en tournant avec lui. L'année suivante, Catherine Deneuve fait sensation en apparaissant sur scène lors de la cérémonie d'ouverture de la 69e édition du même Festival. Catherine Deneuve inaugure la nouvelle décennie avec l'un des plus grands succès de sa carrière, Le Dernier Métro de François Truffaut. Lars von Trier, « Pourquoi aurais-je peur d'en faire trop?», François Ozon, l'homme aux «8 femmes», dévoile l'alchimie secrète de sa troupe, Catherine Deneuve : “J’aimais profondément les films de Manoel de Oliveira, leur originalité, leur audace”, «Nous aurions eu plus de contraintes au cinéma», Cannes 2005 : la leçon d'actrice de Deneuve, Catherine Deneuve : "J'ai une attirance pour les personnages qui transgressent", Catherine Deneuve : “Si j‘étais un homme, je serais George Clooney”, "Sanxia haoren" remporte le convoité Lion d'Or, Julien Doré fait rouler Catherine Deneuve, ARCHIVES GRANDES INTERVIEWS TECHNIKART : CATHERINE DENEUVE, "L'homme qui voulait vivre sa vie" : un ticket pour la rédemption, "Les Yeux de sa mère", drame romanesque déroutant, "Les bien-aimés" de Christophe Honoré, mélo chantant en clôture de Cannes, Deneuve : « On peut me bousculer encore », "Les Lignes de Wellington" : Valeria Sarmiento gagne l'ultime guerre de Raul Ruiz. Bien qu'elle ne possède pas la formation académique d'autres comédiennes (elle n'est jamais allée au Conservatoire, contrairement à nombre de ses consœurs — dont sa propre sœur), son jeu reste technique. « Ma sœur, elle, avait fait le conservatoire, elle faisait du théâtre et pour moi, c'était elle l'actrice. Il est volubile, il cherche, il reprend, on ne s'arrête pas. J'avais l'impression qu'Yves Montand jouait autant mon amant que tous ces frères qu'on rêve d'avoir et avec lesquels on ne cesserait de se chamailler. J'ai ressenti le besoin de faire savoir l'arrachement que cela représente »[101]. Pourtant, quatre ans plus tard, elle accepte la proposition de sa soeur Françoise Dorléac de passer une audition pour jouer le rôle de sa soeur, justement, dans Les Portes Claquent de Jacques Poitrenaud (1960). Elle aime les contraintes et dit se sentir plus libre quand la scène à interpréter exige un plan séquence, de longs travellings ou des mouvements de caméra compliqués[182]. L'année suivante, après une participation dans Je rentre à la maison de Manoel de Oliveira et une apparition dans la comédie Absolument fabuleux avec Josiane Balasko et Nathalie Baye, Catherine Deneuve incarne un personnage de Reine dans deux productions : Le Petit Poucet d'Olivier Dahan, pour lequel elle retrouve l'univers des contes de fées[113], et D'Artagnan, film de cape et d'épée américain qu'elle juge, à l'instar de la critique, sans intérêt[62]. À cette époque, le cinéma français traverse une période agitée sur le plan idéologique, les spectateurs étant devenu peu réceptifs aux valeurs bourgeoises, aux institutions ainsi qu'aux stars[51]. Son film suivant, le polar Le Choc, qui l'oppose à Alain Delon, se révèle une expérience décevante. Le Vent de la nuit de Philippe Garrel, avec Catherine Deneuve, Daniel Duval, Xavier Beauvois, Jacques Lassalle"" 1h35. Toujours en 1998, le succès est de nouveau au rendez-vous pour Catherine Deneuve avec le drame Place Vendôme de Nicole Garcia. La même année, Catherine Deneuve présente également à Cannes, dans la section Un certain regard, le documentaire expérimental Je veux voir des cinéastes Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, qui raconte la découverte du Liban par une actrice française. J'ai pensé aussi à tous ceux qui vivent le deuil, d'un enfant, d'un frère, d'une sœur. Le film est finalement mis en scène par Valeria Sarmiento, la compagne du réalisateur[142]. L'insuccès se poursuit en 1975 avec Zig-Zig où elle joue aux côtés de Bernadette Lafont. La même année sort dans les salles le film fantastique Les Prédateurs, premier long métrage de l'anglais Tony Scott, et dans lequel elle donne la réplique à David Bowie et Susan Sarandon. Parmi les huit vedettes sollicitées pour donner la réplique à Catherine Deneuve se trouvent Isabelle Huppert, Fanny Ardant, Emmanuelle Béart et Danielle Darrieux. La même année, elle tourne La Chamade, adaptation du roman éponyme de Françoise Sagan, sous la direction d'Alain Cavalier et dans lequel elle joue une jeune femme vénale qui hésite entre son amant mondain, un industriel fortuné, et un jeune intellectuel avec qui elle entreprend une liaison passionnelle. En 1997, Catherine Deneuve signe l'appel contre la loi Debré, initié par des cinéastes français, au motif que le loi abrogeait « la tradition d'hospitalité et encourageait la délation » et qu'elle « flattait ce qu'il y a de moins beau chez les hommes »[197],[198]. Le scénario était magnifique. Petite fille, elle double comme sa sœur Françoise des voix d'enfant dans des films de la Paramount[3]. Néanmoins, elle n'hésite pas à mettre sa célébrité aux services de plusieurs causes : « Mon engagement, c’est souvent une réponse à des choses dont on me parle. Star du passé investie par de jeunes réalisateurs cinéphiles, actrice d’un pur présent plus cool souvent que beaucoup de ses cadettes, Deneuve devient dans, « Les règles de vote ne sont pas assez claires, la soirée n'est pas festive et toute la profession n'y est pas représentée », « prend sa valeur dans la manière, respectueuse mais juste, dont la réalisatrice, en puisant dans des archives filmiques et photographiques, restitue la trajectoire de cette immense actrice, sa singularité absolue, ses transformations et, au bout du compte, la force indomptable qui lui a permis, à plusieurs reprises au cours de sa carrière, de se réinventer », « entre road-movie hexagonal haut en couleur et comédie romantique senior, une ode tout en finesse à la palette aux infinies nuances de Catherine Deneuve », « tweets inventifs, scandaleux, absurdes et drôles », « magnifique : grandiose, subtile, déchirante et intrépide », « C'est le meilleur portrait, en biais, de Catherine Deneuve, aujourd’hui encombrée par sa légende, obligée de toujours dissimuler ses sentiments, et boulimique de travail – comme si chaque nouveau rôle lui donnait un sursis provisoire et chaque tournage, une illusoire cure de jouvence », « Je sais que c'est en contradiction avec mon métier, mais un regard posé sur moi me gêne. C'est mon nom d'actrice »[7]. Immédiatement prise en charge dans l’établissement où elle tournait, l’hôpital de Gonesse, elle est soignée à la Fondation Adolphe-de-Rothschild avant d’entamer sa convalescence dans le centre de réhabilitation post-traumatique de l'Institut national des Invalides[176],[177]. Elle y incarne une juge pour enfant qui tente inlassablement de sauver un jeune délinquant, interprété par Rod Paradot[153]. Le film ne se fait que deux ans plus tard, l'actrice est alors enceinte et le réalisateur accepte de repousser le tournage du film[14]. Catherine Deneuve apparaît dans deux films présentés lors de la 68e édition du festival de Cannes en 2015 : le drame La Tête haute et la comédie noire Le Tout Nouveau Testament. L'actrice est connue pour son phrasé rapide et ses brusques changements de rythme. "Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté" : par Toutatis !, n'est-il pas ? Répulsion reste pour l'actrice un « merveilleux souvenir », grâce notamment à sa rencontre avec Polanski : « J'ai énormément d'affection pour lui. Catherine Deneuve ajoute de l'ambiguïté, à n'importe quelle situation, n'importe quel scénario, car elle donne l'impression de dissimuler un grand nombre de pensées secrètes qui se laissent deviner à l'arrière plan... »[35]. Elle devrait être, d'ici trois mois, la proie favorite des metteurs en scène, fatigués du style, « Jacques Demy est le premier metteur en scène qui m'ait vraiment regardée, vue. Je ne sais pas vraiment comment j'ai pu. Et, bien sûr, le fait que je sois productrice, cette façon de vouloir assumer en même temps, on n'était pas prêt à me pardonner cela. Elle a vécu avec le réalisateur Roger Vadim, dont elle a eu un fils, Christian (né le 18 juin 1963). Je pense que dans cette histoire beaucoup de femmes sont aveuglées par leur féminisme et ne connaissent même pas en détail les faits juridiquement parlant », Benoît Daragon, Catherine Balle et Elsa Mari, «, Selon le Rapport de la CIA, leur planque se situait 3, rue Gabrielle Josserand à, Voir le Rapport déclassifié écrit le 11 juillet 1969 par Paul K. Chalemsky, ancien directeur de l'antenne de la CIA à Paris, qui précise les sommes ainsi versées par, Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, David di Donatello de la meilleure actrice étrangère, Coupe Volpi pour la meilleure interprétation féminine, Prix du cinéma européen de la meilleure actrice, Lifetime Achievement Award des Prix du cinéma européen, prix d'interprétation ou d'honneur dans les trois plus grands festivals de cinéma, L'Événement le plus important depuis que l'homme a marché sur la Lune, Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine, Ours d'argent de la meilleure contribution artistique, troisième invasion napoléonienne au Portugal, Astérix et Obélix : Au service de Sa Majesté, assassinat du président John Fitzgerald Kennedy, Le Plus Grand Défi de l'histoire de l'humanité, Festival international du film de Saint-Sébastien, Festival international du film de Moscou 1997, Festival international du film de Bangkok, Festival international du film d'Istanbul, Festival international du film de Transylvanie, Meilleure actrice dans un film musical ou une comédie, Catherine Deneuve : "C'est ennuyeux de vieillir", Catherine Deneuve : "Dans ma vie personnelle, personne ne peut me faire changer d'avis. L'année suivante, alors enceinte de sa fille Chiara Mastroianni, Catherine Deneuve accepte de tenir un second rôle dans le film policier Un flic de Jean-Pierre Melville. En 2003, Catherine Deneuve participe à une soirée de solidarité avec le peuple cubain « Cuba si, Castro no », organisée par Reporters sans frontières et l'association Sin Visa au théâtre du Rond-Point. L'année suivante, après avoir tenu un second rôle dans la comédie dramatique Mauvaises herbes mise en scène par l'humoriste Kheiron[164], Catherine Deneuve joue le rôle titre de La Dernière Folie de Claire Darling. Son huitième film avec André Téchiné, L'Adieu à la nuit sorti en 2019, raconte le combat d'une grand-mère qui tente d'empêcher son petit-fils de partir en Syrie faire le djihad[167]. Après Brigitte Bardot et Jeanne Moreau, l'actrice est la seule star française à faire la une de Newsweek ainsi que celle de Look qui la proclame « the most beautiful woman in the world »[40]. Sa perte représente pour Deneuve « la déchirure la plus importante de ma vie »[31]. Le temps d'un épisode, elle joue le rôle d'une femme qui souhaite que les cendres de son mari soient incorporées à ses implants mammaires[124]. Dans Elle s'en va, road movie écrit spécialement pour elle et réalisé par Emmanuelle Bercot, Catherine Deneuve joue une femme qui décide de tout plaquer et traverse les chemins de France où elle va de découvertes en rencontres qui se veulent plus singulières les unes que les autres. Présenté au festival de Cannes de 1964, ce conte à la fois poétique et cruel reçoit un accueil triomphal et est récompensé par la Palme d'or[16]. Le film se révèle néanmoins être une déception pour Catherine Deneuve lorsqu'elle découvre le résultat final. J'avais 23 ans ; pour tout le monde, j'étais la jeune fille romantique des Parapluies de Cherbourg »[28]. Frigide, apparemment, et vicieuse à froid quand on personnage l'exige. Si je n'avais pas été obligée de me lever, de parler, d'accomplir certains gestes, je ne sais pas dans quoi j'aurais sombré.

.

Mediashop Bei Spar, Fluch Der Karibik 5 Ganzer Film Deutsch, Bester Shisha Kopf Viel Rauch, Deuter Gigant Test, New No Deposit Casino, übung Wer Bin Ich, Artus Sage Morgana, Der Schmale Grat Buch, Wo Wohnt Karl-heinz Grasser, Sternenhimmel Heute Wien, Shootout - Keine Gnade Netflix, Begrüßung Zum Frauentag, Jk Simmons Brooklyn 99,